Le Musée
Le Musée»Expositions»Expositions antérieures»1991 L'histoire de Caves du Palais à Neuchâtel

CAVES DU PALAIS EN VITRINE



L'ancien grenier du haut de la ville de Neuchâtel (début du 18e siècle ), connu aujourd'hui sous l'appellation Caves du Palais et dont le projet de démolition est à l'étude depuis deux ans, fait l'objet d'une intéressante exposition au Musée de la vigne et du vin. Patrice Allanfranchini, le conservateur, y présente tout l'historique de ce bâtiment construit entre 1719 et 1720 par les Quatre Ministraux et la Chambres des blés.

Intéressant de détailler l'évolution de l'immeuble qui marque l'entrée du vieux bourg depuis cette époque. En 1831, un peu plus de cent ans après leur construction, les greniers servent de caserne. Mais en 1850, ils sont ravagés par un incendie. Plutôt que de les raser et d'y faire une place asphaltée ou d'y construire un théâtre (on en parlait déjà!), la Municipalité les a restaurés en leur enlevant un étage et treize ans plus tard, ils sont vendus  à la fabrique d'appareils électriques de Matthias Hipp. Le concepteur des premières horloges électriques dont celle qu'il a offerte pour qu'elle soit apposée sur son propre bâtiment.

En 1873, nouvel incendie et en 1889, l'ensemble est vendu à Henri Schelling qui y installent alors les Caves du Palais transformées en 1923 en caves industrielles. Enfin en 1973, grâce à une donation, l'immeuble est devenu propriété de la Fondation de l'Hôpital Pourtalès, qui, il y a deux ans, a accordé un droit de superficie à un promoteur.

Une exposition d'un intérêt certain rehaussée encore de dessins originaux de très grandes qualités de Ferdinand Maire. La plupart ont été commandés pour la publicité des Caves du Palais.

Henri Vivarelli.

Depuis cette exposition, la bâtiment a été restauré et sauvé.
Voir tout l'historique  sous publication.